• Accueil
  • > Recherche : maroc gendarme

Maroc:La tante de Mohammed VI et ses nervis défigurent une avocate

25042009

Maroc:La tante de Mohammed VI et ses nervis défigurent une avocate dans La face cachée 1240665746_tata

Encore un drame dans la famille royale marocaine. Après le tonton flingueur de Mohammed VI qui a tiré sur un policier en septembre, voilà qu’une tantine et ses nervis défigurent une avocate.

Hafsa Amahzoun, soixante ans et des poussières, a deux particularités. Elle est la tante du roi du Maroc, Mohammed VI (M6), et est une dangereuse enragée. Selon le quotidien El Pais, elle a, avec quelques nervis, défiguré une pauvre avocate, dans la ville de Khenifra, le 14 avril dernier. La victime est aujourd’hui à l’hôpital en attente d’une opération de chirurgie réparatrice. Pour une histoire de plein d’essence !

Une grève des transports perturbe actuellement le ravitaillement des stations services à travers le royaume. Tout simplement insupportable pour la tante de M6 qui, à bord de son carrosse, a tenté d’intercepter près de la localité de Mrirt, dans le Moyen-Atlas, un camion du pétrolier Afriquia pour faire le plein et remplir les citernes de sa pompe à essence. Le chauffeur ne s’est pas démonté : le carburant qu’il transporte est destiné à une station-service de la ville de Khenifra, à une trentaine de kilomètres de là. Et à personne d’autre.

À la poursuite du chauffeur de camion

Refusant de se faire dévaliser, le chauffeur parvient à prendre la poudre d’escampette et, à bord de son camion, s’enfuit à 110 km/h sur la route. Selon le responsable de la section locale de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) cité par El Pais – une version analogue a été publiée dans deux quotidiens marocains –, une quarantaine d’hommes de main de l’altesse l’ont poursuivi à bord d’une dizaine de voitures.

Tout ce beau monde se retrouve finalement vers 23 heures à la station-service de Khenifra où le psychodrame prendra fin. Les gendarmes sont appelés à la rescousse et arbitrent : le carburant transporté dans le camion revient à la station-service et non à la tantine royale. Visiblement piqués, l’altesse et ses nervis, armés de gourdins et d’armes blanches, mettent alors à sac la station ainsi qu’un restaurant attenant. Des employés auraient également été tabassés au passage.

« Ici, tous les citoyens sont égaux devant la loi »

Effaré, le propriétaire de la station-service demande alors à son épouse, Fatima Sabiri, d’aller se réfugier au commissariat le plus proche. Avant de s’en aller en voiture, cette avocate déclare : « ici, tous les citoyens sont égaux devant la loi ». Crime de lèse altesse ! La tante de M6 poursuit alors l’insolente qui parvient à franchir le seuil du commissariat. Là, elle est rattrapée par l’altesse en furie et ses hommes de main qui, selon le président de l’AMDH et l’époux de la victime, prennent d’assaut le commissariat et frappent l’avocate avant de lui asséner deux coups de couteau, dont un au visage qui l’a défigurée.

Selon le mari, les policiers ont laissé filer les agresseurs sans les importuner et, pendant le martyr de son épouse, se sont contentés de demander aux sbires de l’altesse d’être « miséricordieux ». Si une plainte a bien été déposée et une manifestation de protestation, qui a rassemblé entre 3 000 et 4000 personnes, organisée à Khenifra par l’AMDH, ce drame moyenâgeux repose avec acuité la question de l’impunité de la famille royale.

La famille royale compte déjà un tonton flingueur

En septembre dernier, un oncle de Mohammed VI, Hassan Yacoubi, avait tiré sur un policier l’ayant interpellé après qu’il a brûlé un feu rouge à Casablanca. L’affaire avait été enterrée et le tonton flingueur déclaré malade mental. Qu’en sera-t-il avec la tante de Mohammed VI, Hafsa Amahzoun ? Il va être difficile d’inventer des excuses psychiatriques pour tous les crimes commis par des membres de la famille royale depuis que ces derniers sont portés à la connaissance du grand public.

Ici

gare au marocain qui oserait se mettre sur le chemin de la mafia des  Alaouites …




Maroc: Pchiittt pchiit…. ça pue

14032009

Maroc:  Pchiittt pchiit.... ça pue  dans La face cachée 1237053933_Copie%20de%201%20boita%20a%20caca 

oui c’est vrai ça pue à  la Gendarmerie Royale,les toilettes sentent tres vite le  caca…..il faut ventiler et aérer la maison !…




Maroc:l’économie marocaine et le gendarme

18022009

Maroc:l’économie marocaine et le gendarme dans La face cachée 1234969855_Copie%20de%20Copie%20de%20azoulay




Maroc: !! Overdose !!

6022009

Maroc: !! Overdose !! dans La face cachée 1233963239_Overdose

Overdose ou surdose est un coma par surdosage qui peut entraîner la mort et dont les symptômes varient suivant le produit utilisé, dépresseur ou stimulant :exp: makhzen,corruption,injustice, police,gendarmerie,répression,Benslimane,Benmoussa, Laânigri, etc……….




Maroc:La corruption de la gendarmerie royale

5012009

Image de prévisualisation YouTube

La vidéo présentée ici n’est qu’un exemple d’un phénomène qui alimente les plus grands maux du royaume enchanté.

Les poubelles du général Hosni Benslimane présentent un grand danger public.




Maroc:Un puissant cyclone frappe la Gendarmerie Makhzenienne …

30102008

Maroc:Un puissant cyclone frappe la Gendarmerie Makhzenienne ... dans La face cachée 1225397124_Copie%20de%20benslim 

Le makhzen redistribue les rôles au sein de la gendarmerie makhzenienne et s’appuie sur de nouveaux venus. À nouvelle étape, nouvelles têtes.




Maroc :Quand le Barça mène en prison…

26102008

Maroc :Quand le Barça mène en prison… dans La face cachée 1225052243_yassin

Yassin Belassal

en prison car fan du Barça…

 

1225052302_bacra dans La face cachée

 

Le régime marocain et sa liberté d’expression toute relative ne sort pas grandi de cette terrible affaire. Depuis le 29 septembre, un lycéen de 18 ans connaît les affres de la prison et ce pour les 18 prochains mois. Son crime ? Avoir détourné la devise du pays maghrébin (Dieu, Patrie et Roi) pour la transformer en hommage au FC Barcelone (Dieu, Patrie et Barça) sur un tableau de salle de classe. Dénoncé par la direction du lycée, Yassin Belassal s’est vu inculpé d’outrage au Roi avant d’être incarcéré… Affligeant !

Apprécier le FC Barcelone peut causer de graves problèmes. Depuis le 29 septembre, Yassin Belassal est en prison. Ce lycéen marocain de 18 ans a eu le malheur d’étaler un peu trop son amour pour le club catalan, voyant l’enfer s’ouvrir sous ses pieds pour une simple blague.

Allah, Al Watan, Barça

Le jeune homme a transformé la devise nationale « Allah, Al Watan, Al Malik », à savoir « Dieu, Patrie et Roi », en « Allah, Al Watan, Barça » qui signifie, vous l’aurez compris, « Dieu, Patrie et Barça », inscrivant ce détournement à la craie sur un tableau de la salle de classe d’un lycée d’Aït Ourir, dans la région de Marrakech. Mais voilà, au Maroc, cela ne se fait pas et le message inoffensif de Yassin Belassal s’est transformé en cauchemar pour son auteur. Dénoncé par la direction de l’établissement, le fan du Barça a vu la gendarmerie débouler puis procéder à son arrestation le 20 septembre dernier, au motif d’outrage au Roi, Mohamed VI.

La spirale infernale est en marche pour Yassin Belassal. Le journal espagnol El Pais indique même que le jeune Maghrébin a eu droit à un semblant de procès, ne pouvant même pas faire appel à un avocat pour se défendre face à une justice loin d’être clémente. Preuve en est puisque le 29 septembre, le jeune homme a été condamné à 18 mois d’incarcération. Un an et demi d’emprisonnement que Yassin a déjà commencé à purger dans la prison de Boulmharez, trouvant place dans une cellule pleine à craquer, surpeuplée par les 80 personnes s’y trouvant déjà, à en croire la famille du Marocain, interrogé par le quotidien catalan El Periodico.

Liberté pour Yassin !

Dans un pays où la liberté d’expression est quelque peu mise à mal, où les rares parutions osant critiquer le pouvoir en place sont sujettes à censures et autres saisies, où les « dissidents » finissent dans les geôles royales pour avoir simplement émis critiques et doutes, la connivence entre la monarchie et les médias est très forte et rares sont les journaux à oser prendre position contre Mohamed VI et ses hommes. Récemment, le blogueur Mohamed Erraji avait été condamné à deux ans d’emprisonnement pour avoir critiqué la politique économique menée par le Roi et Fouad Mourtada avait écopé de trois ans de prison pour avoir créé un faux profil du Prince Moulay Rachid sur Facebook.

Dans ce contexte, Internet aura été le seul outil à relayer la triste information. Au-delà de l’Atlas et de Rabat, la nouvelle a suscité une vive émotion en Espagne et bien évidemment à Barcelone. De nombreux supporters blaugranas ont déjà monté des groupes de soutien, utilisant la visibilité qu’offre Facebook pour appeler à la libération de Yassin (« Salvem Iassín Belassal » soit Sauvons Yassin Belassal ou encore « SOLIDARITAT Yassin Belassal SEGUIDOR CULÉ » soit Solidarité avec Yassin Belassal, supporter du Barça). Le site lesdessousdusport.fr indique même qu’un blog de supporters barcelonais propose que Yassin Belassal soit fait membre honorifique du club catalan.

De son côté, le FC Barcelone et son président, Joan Laporta, n’ont pas encore réagi. Pourtant, le soutien de l’exécutif barcelonais ne serait pas de trop pour sortir Yassin Belassal de prison. Citoyens de France et de Navarre, mobilisons-nous pour libérer Yassin !

Ici

La justice marocaine libère un conducteur qui tué un homme en conduisant en état d’ivresse car le père est wali et incarcère un jeune sans recours !

1224835677_devise%203

Ici

Ces procès à la chaine pour outrage et manquement au respect dû  makhzen deviennent lassants.

L’appareil judiciaire marocain a besoin d’une remise à niveau. Un peu de formation continue ne leur fera pas de mal.

Il faut repenser tout le système du makhzen marocain.

Autrement dit, il faut repenser le pays tout entier.

Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme
Déclaration internationale des droits de l’homme, adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU à Paris, le 10 décembre 1948.

Le Maroc est signataire de cette déclaration. Mais, selon toute vraissemblance, il ne s’en rappelle pas ou bien il s’est assis dessus!

Rappel:L’existence même du makhzen est bâtit sur la négation de ce principe




Maroc:L’affaire Ben-Barka-n’est toujours-pas-elucidée.

25102008

Maroc:L'affaire Ben-Barka-n'est toujours-pas-elucidée. dans La face cachée 1224914919_Copie%20de%20benmoussa%20%20benslimane 

Hosni Benslimane  général de corps d’armée (chef de la Gendarmerie royale)

 Abdelkader Kadiri  général (ancien patron de la Direction générale des études et de la documentation, DGED, et actuellement inspecteur général des armées),

Miloud Tounsi, dit Chtouki (ancien membre des services secrets marocains)

Abdelhaq Achaachi (un des anciens responsables des services secrets).

Une grande majorité de Marocains veulent connaître enfin la vérité, toute la vérité sur les années de plomb.

Le makhzen pret à  vous protéger ?




Maroc: La famille du caricaturiste Khalid Gueddar harcelée par le makhzen

5102008

 Maroc:  La famille du caricaturiste Khalid Gueddar harcelée par le makhzen dans La face cachée 0bfzsohdoqx3zrk1x56g

Reporters sans frontières est sidérée par le comportement de la gendarmerie marocaine qui harcèle la famille du caricaturiste Khalid Gueddar. Le 2 novembre 2006, des gendarmes se sont en effet rendus chez ses parents à Aîn Aouda (40 km de Rabat) à cinq reprises afin d’obtenir des informations sur les activités du dessinateur.
Résidant actuellement en France, Khalid Gueddar est connu pour ses dessins satiriques. Il fut notamment l’illustrateur de l’hebdomadaire marocain « Demain Magazine » jusqu’à son interdiction et la condamnation à trois ans de prison d’Ali Lmrabet, directeur de publication, en juin 2003.
Khalid Gueddar semble avoir à nouveau irrité le Pouvoir après la publication dans Le Courrier International d’une caricature illustrant un article signé Ali Lmrabet sur “Les beaux jours du narcotrafic” marocain,qui mettait en doute la volonté politique des autorités marocaines d’éradiquer le trafic de drogue.
article

Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression….!
Les trafiquants de drogue au Maroc bénéficient d’une impunité garantie par des appuis au plus haut niveau de l’Etat.

Rapport sur la situation du  canabis dans le Rif  marocain: cliquer:http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/epbxalhc.pdf




Maroc:Un colonel de la gendarmerie a été arrête à Oujda pour son implication dans le trafic de drogue.

22092008

Maroc:Un colonel de la gendarmerie a été arrête à Oujda  pour son implication dans le trafic de drogue. dans La face cachée lbs0orpoe89vqw64begf

Des sources médiatiques marocaines ont indiqué que les services de sécurité marocains ont suspendu et traduit en justice le week-end dernier le commandant de la gendarmerie royale d’Oujda au Maroc, au grade de colonel, pour son implication dans une affaire de trafic de kif traité. Une grande quantité de haschisch ainsi qu’une somme de 135 milliards de dirhams marocains qui proviendrait de la contrebande de stupéfiants, ont été retrouvées au domicile du colonel. Les services de sécurité marocains ont aussi arrêté huit autres responsables sécuritaires impliqués dans le même réseau de trafic de stupéfiants et de blanchiment d’argent.







ziktos |
ptah-sokar (mangas-musiques) |
Chambre Professionnelle d'A... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boghassa
| Monde entier
| com-une-exception, l'actual...