Maroc : Momo a peur !…

30 01 2011

Maroc : Momo a peur !... dans La face cachée 1111012479

 

C’est  <> ( 20-26/1) qui s’interroge :

<< Les cables Wikileaks ont révélé que la corruption était  bien plus importante aujourd'hui que du temps d' Hassan II . "Si vous voulez faire des affaires au Maroc , il vous faudra obligatoirement passer par l'une de ces trois personnes : le roi , Fouad Ali el- Himma ou Mounir Majidi ,sécrétaire particulier du roi et patron de la holding ,Siger, qui s'occupe des interets économiques de la famille du roi " ,expliquait un homme d'affaires proche du palais. >>,non pour la déplorer mais simplement pour indiquer aux Americains la marche à suivre ,>>

Ou plus précisément les marches du palais !

 

 

 


Actions

Informations



30 réponses à “Maroc : Momo a peur !…”

  1. 30 01 2011
    melhaoui (03:22:45) :

    C’est une information qui n’aurait eu aucune importance en temps normal, mais qui surprend en ces temps de contagion révolutionnaire dans le monde arabe : le roi du Maroc, Mohammed VI, serait arrivé très discrètement dans la nuit de jeudi à vendredi en France, sans sa famille. Il se trouverait dans le château que la famille royale possède dans l’Oise, à Betz.

    Ce voyage non annoncé, mais qui a commencé à « fuiter » samedi dans les milieux marocains, notamment à Paris, ouvre la voie à de nombreuses spéculations. Pourquoi, même si le Maroc semble pour le moment épargné par la vague contestatrice partie de Tunisie, le souverain marocain éprouve-t-il le besoin de quitter son royaume et de s’isoler dans sa résidence française ?

    Le journaliste marocain Ali Lmrabet, ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire Le Journal, croit savoir, sur Facebook, que le roi du Maroc devrait avoir des entretiens « secrets » avec Nicolas Sarkozy sur la situation au Maroc.

    Répondre

  2. 31 01 2011
    3omri (02:51:01) :

    AL JAZEERA
    La télé qui fait trembler les dictatures arabes

    L’Egypte a procédé à la fermeture des bureaux d’Al Jazeera au Caire. C’est ce qui s’appelle casser le thermomètre pour faire baisser la fièvre.

    C’est une véritable arme de destruction des dictatures arabes. Al-Jazeera, s’impose aujourd’hui, comme un formidable contre-pouvoir faisant trembler, par sa couverture, les pouvoirs arabes. «Il ne fait pas de doute qu’Al-Jazeera a été un acteur important dans la révolution tunisienne et dans les manifestations qui se produisent en Egypte»,

    C’est à cause de ce genre de traitement et d’autres que les activités d’Al-Jazeera avaient déjà été suspendues au Maroc et au Koweït. La chaîne avait également eu des problèmes avec la Jordanie et Bahreïn.

    Répondre

  3. 1 02 2011
    majd (02:53:15) :

    LE MAROC NE SERA PAS ÉPARGNÉ PAR LES RÉVOLTES
    Les prédictions de Moulay Hicham

    Le cousin germain de Mohammed VI estime que le Royaume ne fera pas exception par rapport à la vague de contestation qui a secoué la Tunisie, l’Egypte et d’autres pays arabes.

    Répondre

  4. 1 02 2011
    salhi (19:42:36) :

    «Le Maroc ne sera pas l’exception»

    Dans une interview publiée hier par le journal El Pais, Moulay Hicham, troisième dans la succession au trône alaouite, celui que les médias appellent le «prince rouge» pour sa conception moderniste et démocratique de la monarchie et qui est en brouille déclarée avec son cousin, le roi Mohammed VI, pour ses idées avant-gardistes, estime que «le Maroc ne sera pas l’exception» dans le courant de révolte populaire qui gagne du terrain dans le monde arabe.

    Mohammed VI en vacances
    Ces mêmes sources diplomatiques font observer qu’en revanche, le roi du Maroc est de tous ces dirigeants arabes celui qui donne l’impression d’être «inconscient» du danger qui plane au-dessus de son royaume. Le roi marocain, connu pour être un amateur des vacances prolongés tout le long de l’année, est rentré, hier, d’un séjour privé dans son château de Betz (France) où il s’est rendu sans sa famille. D’autres «sources» croient savoir que le monarque alaouite a profité de ce week-end prolongé pour faire le point avec les autorités françaises de la situation qui prévaut au Maghreb après la chute du régime Ben Ali.

    Il semble évident, pour bon nombre d’observateurs, que la révolte contre le système monarchique au Maroc serait au programme. Depuis Malaga, l’indépendantiste sahraouie Aminatu Haider regrettait, hier, que le vent de la révolte n’ait pas encore gagné le Maroc. Ce ne serait qu’une simple question de temps, à en croire la presse espagnole.

    Répondre

  5. 2 02 2011
    CITIZEN (23:40:34) :

    momo se cache chez les français, il leur a offert le pays et compte sur
    les français sont devenus royalistes plus que le roi
    ils se sentent plus que chez eux au royaume de momo qui leur donne l’impunité,
    la permière revolution c’est de se debarrasser des français au maroc qui soutiennent momo

    Répondre

  6. 4 02 2011
    abed (22:27:06) :

    ENFIN DES JEUNES APPELLENT AUX MANIFESTATION 20/02/11
    Des jeunes marocains ont appele sur le reseau facebouk
    à parcifiquement le 20/02 POUR large réforme politique dans le pays le texte demande aussi une reforme de la constition
    démisson de l’actuel gouvernement et le dissolution du parlement a qui le tour

    Répondre

  7. 5 02 2011
    majd (22:40:31) :

    Pourquoi le Maroc tremble….et momo6 a peur

    Le peuple arabe bouillonne
    et tout le monde se pose la
    même question : et nous ?

    • Les prérogatives du roi
    • La menace islamiste
    • Le silence des élites
    • La précarité sociale
    • La corruption, la hogra…

    Répondre

  8. 6 02 2011
    SAIDA (22:43:53) :

    LE SEUL MOYEN DE VIVRE AU MAROC…COMMENT MOMO6 NE PEUT AVOIR PEUR…..

    Maroc : plus de 3,5 tonnes de résine de cannabis saisies en trois jours

    Plus de 3,5 tonnes de résine de cannabis ont été saisies en trois jours à Nador (est), l’une des plaques tournantes du trafic de drogue au Maroc, a-t-on annoncé, hier, samedi. La gendarmerie marocaine a indiqué avoir saisi, vendredi, à hauteur d’une plage une embarcation pneumatique chargée de 41 colis de chira (résine de cannabis) d’un poids total de 1 095 kg tandis que la marine marocaine avait annoncé l’interception, mercredi, au large de Nador, d’une embarcation transportant près de 2,5 tonnes de cette drogue. L’embarcation avait été repérée par un avion de la marine à 25 km du port de Nador permettant la découverte de 88 colis de chira à bord de l’embarcation tombée en panne en pleine course vers la rive nord de la Méditerranée. Le port de Nador est, avec ceux de Tanger et Casablanca, un lieu de passage privilégié pour le transit d’une grande partie de la drogue vers le continent européen. Les autorités marocaines avaient annoncé avoir saisi, en janvier, plus de 27 tonnes de cannabis (kif) et une grande quantité de chira en moins d’une semaine dans trois opérations dans le nord et le sud du Maroc. La surface actuelle de la culture de cannabis au Maroc est estimée à 50 000 hectares.

    Répondre

  9. 7 02 2011
    SAIDA (05:19:42) :

    chers barakanews administrateurs..veuillez ajoutez sur cette foto les 2 autres bebes celui de momo6 et le roi de la jordanie et publier la foto, je vous en remercie…

    http://www.lematindz.net/files.php?file=enfants_adoptifs_167183076.jpg

    Répondre

  10. 8 02 2011
    SALEM (06:43:08) :

    TOUS LES MEMES, TOUT POUR EUX ET RIEN POUR LES AUTRES…

    La fortune du clan Moubarak dépasserait les 40 milliards de dollars

    La famille du président et ses alliés se seraient enrichis notamment par le biais de partenariats avec des entreprises étrangères, selon le quotidien britannique The Guardian.

    Répondre

  11. 8 02 2011
    SALAH (20:14:13) :

    Le mouvement islamiste Justice et bienfaisance, considéré comme l’un des plus importants au Maroc, a appelé, hier, à un «changement démocratique urgent» et à «l’établissement de mécanismes mettant fin à l’autocratie».

    Dans un texte publié sur son site internet, Justice et bienfaisance, un mouvement islamiste interdit mais toléré par les autorités marocaines, «salue les manifestations en Tunisie et en Egypte» et appelle «à un changement fondamental démocratique urgent afin d’instaurer une véritable séparation des pouvoirs».
    Selon plusieurs observateurs, Justice et bienfaisance, qui réclame aussi «l’abrogation» de l’actuelle Constitution, est l’un des mouvements islamistes les plus importants du Maroc. «Pour les autorités marocaines, les membres de Justice et bienfaisance seraient entre 30 000 et 40 000. Mais les responsables du mouvement islamiste estiment que celui-ci compte près de 200 000 adhérents», a déclaré le politologue Mohamed Darif, spécialiste de l’islamisme marocain. «Mais la principale force de Justice et bienfaisance est son organisation et sa capacité à mobiliser», ajoute M. Darif. «Des millions de Marocains souffrent de la pauvreté. Il est injuste que la richesse du pays soit accaparée par une minorité», souligne le mouvement sur son site internet. Justice et bienfaisance se définit comme «un mouvement pacifique à référence islamique». Il est dirigé par le Cheikh Abdessalam Yassine, 83 ans, un ancien inspecteur de l’enseignement, influencé par le soufisme. «Nous demandons aux autorités de mettre un terme à la ‘’Benalisation’’ (du nom de l’ex-Président tunisien Ben Ali) que connaît le Maroc et à crédibiliser les institutions constitutionnelles», précise encore Justice et bienfaisance. Au cours d’un point de presse, jeudi dernier à Rabat, le ministre marocain de la Communication, Khalid Naciri, avait souligné que le Maroc «s’est engagé depuis longtemps dans un processus irréversible de démocratie et d’ouverture de l’espace des libertés». «Les citoyens peuvent s’exprimer librement tant que cela se déroule dans le plein respect des intérêts vitaux du pays», avait ajouté M. Naciri. Il s’exprimait après des appels, sur internet, à une manifestation pacifique, le 20 février prochain, en faveur d’une «large réforme politique».
    La déferlante de révoltes populaires qui a déjà poussé vers la sortie l’ex-chef de l’Etat tunisien, et fort probablement le Président égyptien, et qui s’étend à d’autres pays ayant la particularité d’être gouvernés par d’inamovibles dictateurs, est interprétée par certains prospectivistes comme le point de départ d’un profond remodelage du monde arabo-musulman.
    Un remodelage souhaité de longue date par les Américains, mais qui n’a réellement pris corps que sous la présidence de George Bush, qui a trouvé, dans les attentats du 11 septembre 2001, un excellent motif de mise en œuvre de cette manœuvre à grande échelle, aujourd’hui connue sous le nom de projet de Grand Moyen-Orient.

    Répondre

  12. 9 02 2011
    3amr (22:54:55) :

    Surnommé le « prince rouge » en raison de ses critiques contre la monarchie marocaine, Moulay Hicham a fait plusieurs déclarations dans la presse sur la nécessité de réformer le royaume qui n’ont pas du tout été appréciées par Rabat. Les réactions sont vives.

    C’est peu dire que le pouvoir marocain n’a que très modérément apprécié les récentes déclarations du prince Moulay Hicham au quotidien espagnol El País, puis dans d’autres médias. Après avoir affirmé que « le Maroc ne fera probablement pas exception » à la vague de contestation qui, selon lui, est en passe d’atteindre « tous les régimes autoritaires » de la région, le cousin de Mohammed VI ajoute que « l’étendue » et « la vaste concentration » du pouvoir monarchique sont incompatibles avec « la dignité du citoyen

    Répondre

  13. 9 02 2011
    3amr (22:56:50) :

    L’économiste Najib Akesbi évoque quant à lui « la corruption et le népotisme » dans le royaume comme cause de mécontentement populaire, et souligne que le Maroc (85e) est classé nettement derrière la Tunisie (59e) dans le dernier classement de Transparency International sur la corruption.

    Répondre

  14. 10 02 2011
    Ghoulam (03:17:21) :

    La fonction publique était en grève hier et appelle à “un changement urgent”
    Vive tension sociale au Maroc
    Par : Merzak Tigrine
    Lu : (578 fois)

    Outre l’appel, sur Facebook, à une grande marche pour le 20 février prochain, suivi par celui de l’association Justice et Bienfaisance, pour un “changement urgent”, le Maroc a été secoué, hier, par une grève des personnels des différents départements ministériels, des collectivités locales et autres établissements publics. Des avertissements à accélérer les réformes promises.

    Répondre

  15. 10 02 2011
    Marocain (14:39:43) :

    Ça suffit de l’autocratie et de la dictature de la pensée unique!

    Répondre

  16. 11 02 2011
    asma3i (03:44:04) :

    Message adressé au prince rouge; prépare toi mon grand, je crois qu’il y a une certaine analogie dans tous ces évenements qui se suivent avec une logique implacable et dans toutes l’histoire de ttes les revolutions dans le monde cela aussi c’est une exception un mot lourd de conséquence mais noble surtout quand on l’utilise avec une grande sincérité qui est la tienne…pour moi tu es l’exception meme, j’espère quand te verra plus dans les medias tu ne donne une fiéreté tant oublié…

    Répondre

  17. 11 02 2011
    CITIZEN (17:58:12) :

    S’il y revolution au maroc, il faut rapatrier les 100 milliards d’euros du clan alaouite, momo avec ses frères ses demi frères et soeurs, reconnus ou non par hassan 2, sont nombreux et tous milliardaires, les marocains comme les autres peuples ont du travail à recuprer les biens et l’argent du peuple

    momo a peur il sait ce qu’il l’attend un jour, les marocains doivent commencer à bouger pour se preparer au pire, et en finir à tout prix avec la dicature alaouite qui ne fait que prostituer le maroc

    le courage ne manque pas aussi chez les marocains, l’heure des democraties a sonné pour tous

    Répondre

  18. 11 02 2011
    CITIZEN (18:23:31) :

    à l’egyptienne, suffit aux marocains de sortir tous, bloquer tout, bloquer les rues, les transports….au bout de quelques jours momo prendra la fuite pour la france ou il a preparé son asile, mais il n’y echapera pas aux poursuites.

    les marocains doivent bouger, le monde avance

    Répondre

  19. 12 02 2011
    streaming vo (03:30:17) :

    good site good content thanks

    http://www.streamingvo.com/

    Répondre

  20. 12 02 2011
    Ghoulam (22:51:30) :

    Des manifestants devant le Parlement marocain à Rabat.

    C’est le premier cas récent de décès par immolation au Maroc. Mourad Raho, qui avait été licencié de l’armée, est mort de ses brûlures après s’être transformé en torche humaine jeudi dernier à Benguerir.

    La vague d’immolation au Maghreb n’en finit pas de faire des victimes.

    Répondre

  21. 12 02 2011
    Ghoulam (22:54:07) :

    et comment le makhzen manipule et mettre ses mensonges aux medias…

    Quatre tentatives en un mois

    « Il s’est aspergé de cinq litres d’essence avant de s’immoler par le feu à l’intérieur du souk hebdomadaire de Benguerir. Et il est mort à l’hôpital », a confirmé Mohammed Hanafi, l’un des représentants locaux de l’Association marocaine des droits humains (AMDH). Avant ce suicide, quatre tentatives d’immolation par le feu avaient eu lieu au Maroc depuis un mois mais aucun décès n’avait été signalé. Les autorités précisent que deux d’entre elles étaient dues à des problèmes psychiatriques ou d’héritage

    Répondre

  22. 12 02 2011
    GHALEB (22:56:58) :

    MOMO6 A LA SUEUR AUX FESSES……

    Suisse : le paradis (bancaire) n’est plus ce qu’il était
    Partager Tweet 12/02/2011 à 01h:07 Par Rémi Carayol
    x
    Envoyer un article
    Votre Nom *
    Votre Email *
    Le nom de votre ami *
    Adresse Email de votre ami *
    Message *

    Tous les champs marqués * sont obligatoires

    La Suisse tente de soigner son image, mais le secret bancaire a encore de belles années devant lui.
    © Glez Gel des avoirs de Hosni Moubarak, de Laurent Gbagbo et de Zine el-Abidine Ben Ali, entrée en vigueur de la « loi Duvalier »… La Confédération ne veut plus être le coffre-fort des dictateurs. Surtout quand ils ont perdu le pouvoir.

    Répondre

  23. 13 02 2011
    amazigh (10:51:48) :

    azul,à quand la delivrance de ce regime pourri , peuple du maroc on ne peut plus attendre le soleil de la liberté est là , chasson les alaouites ce sont eux le noyaux du mal marocain,,
    tanmirt i ymatnegh Rami

    Répondre

  24. 13 02 2011
    GHALEB (22:43:35) :

    Une réalité marocaine

    Quand on pose la question à Saïd B. un jeune Casablancais de 19 ans, qui écume des jours sans fins dans des cafés à chicha, il répond par l’affirmatif: «Et comment! Demain, si j’ai la possibilité de partir d’ici, je n’hésiterai pas une seule seconde». Pourquoi cette envie de déguerpir, de quitter la famille, de tourner le dos au pays? «C’est simple, je croupis ici. Je n’ai pas de travail, et n’allez pas croire que je n’ai pas cherché, mais il n’y a rien qui puisse me sauver ici. Autant aller trimer dans un champ en Espagne», assène Saïd, un brin tranchant. Saïd n’est qu’un échantillon de la dérive urbaine. Ses semblables se comptent par milliers dans tous les quartiers des grandes villes marocaines. Mais pas seulement. Le monde rural affiche aussi des velléités de départ vers des horizons meilleurs.

    L’émigration, un projet

    Pour les jeunes, les motifs demeurent les mêmes: pas de travail, misère, aucun débouché d’avenir, la certitude de finir comme les parents, pauvres et démunis. Et c’est là le souci de toute une génération, qui veut en découdre avec la fatalité de revivre le même calvaire que les générations précédentes. «Je peux comprendre que mon père soit un manœuvre qui a travaillé pendant 50 ans sans rien mettre de côté pour nous. Mais moi, j’ai fait des études, j’ai eu mon bac et j’ai même fait deux années à la fac, mais je n’ai trouvé que des boulots dans des usines ou alors chauffeur de bus ou de taxi. Avec ça, je suis bon pour être pire que mon paternel à son âge. Non, merci, je préfère dormir, veiller tard la nuit et attendre une occasion de traverser la mer», résume Abdelali, un autre jeune de 24 ans, recyclé dans la vente des sardines dans la rue.
    On le voit bien, la jeunesse marocaine est attirée par l’émigration. Selon cette étude, c’est un jeune Marocain sur quatre qui préfère aller s’installer à l’étranger.

    Répondre

  25. 14 02 2011
    LMAKKI (18:28:18) :

    que se passe t il dans notre cher pays le Maroc? en vivant ailleurs comme des cadavres vivants. Viendra t il un jour de rennaissance dans ce beau pays ou l individu est réduit à sa plus simple animalité: vivre pour manger.

    Répondre

  26. 14 02 2011
    LMAKKI (19:17:14) :

    le marocain est réduit à sa simple repession; le Maroc existe pour les touristes qui y viennent pour s y promener et se detendre. Le peuple les regarde et fait la queue devant les ambassades pour fuir . En europe le racisme et l islamophobie bat son plein. Jusqu à quand restons nous dans cette situation?

    Répondre

  27. 18 02 2011
    asma3i (20:44:27) :

    On ne peut voyager loin si on ne sait voyager près, il y a une expédition à entreprendre dans la proximité. Avant tout il faut parvenir à voyager profond, c’est une chose qui s’apprend entretenir où l’on soit des rapports semblables avec le sol le sous sol et le ciel étoilé. Le génie du lieu nous procure toujours ce qu’il nous faut pour nous situer dans la même équation d’existence, le même dénominateur commun qui est notre double appartenance à nous même et au monde…

    Répondre

  28. 19 03 2011
    sahraoui (20:57:58) :

    Bonjour,
    Sachiez, Mesdemoiselles, mesdames et Messieurs, que nous sommes contre ce bandit gouvernement, ces fainéants partis et ces débiles organisations qui ne pensent qu’à leurs intérêts. Mais, regardez-vous, cette chienlit qui se passe autour de vous et où va-t-elle mener l’avenir de ces régions Arabo-musulmanes. Nous vous informons qu’on est un groupe qui demande la réforme et qui est contre toute sorte de chienlit et à cet instant, nous sommes 25 500 jeunes adhérents, qui serons appui par le reste de la population.
    Nous sommes contre le mouvement du 20 février car il est manipulé par les forces extérieures. Et ce, comme vous allez l’entendre dans cette vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xh84ja_1-2-lindsey-williams-avenir-des-petro-dollars-s-t_news.
    Et nous sommes aussi contre les autres mouvements car ils sont manipulés par les forces intérieures.
    Et nous vous informons que nous sommes un groupe de jeunes marocains qui aiment leur payé et nous allons manifester le 20 février et autant de fois qu’il faut jusqu’à l’établissement de toutes les revendications logiques de la population Marocaines et nous allons détruire toutes les autres actions destructives qui vont entraver l’évolution de notre cher payé sous la souveraineté de notre cher roi.
    Le 20 mars, nos slogans seront comme suit ou similaires :
    « Islam, Sahara occidental et oriental, Sebta et Mellilia sont Marocains, Monarchie », « Régionalisation devra être démocratique », « Nous voulons un gouvernement démocratique », « Que la justice soit faite », « Hospitalité, Travail, logement pour tous », « Nous voulons une administration compétente », « Oui à la réforme et non à la chienlit », « Le 9 mars est la 2ème révolution du roi et peuple devra être une fête nationale », « Le peuple est avec le roi et le roi est avec le peuple », « J’aime mon payé, j’aime mon roi », « Le roi est l’unique garantie de la stabilité du Maroc »,….
    Et ce, suivant le programme suivant :
    Casa : Place de la victoire, vers 14h. Rabat : Bab Alhad ensuite Place Med 5, vers 14h.Tanger : Face du cinéma Tarek vers, 11h. Nador : Place de la libération, vers 15h30. Al-Hoceima : Place centrale, vers 11h. Imzouren : Place du 24 février, vers 11h. Bouikadane : centre ville vers 11h. Oujda : Place 16 aout, vers 17h. Ait Bouayach : centre ville, vers 11h. Agadir : Face du souk Tlat, vers 16 :30. Taroudant : Place Assarag, vers 16h30. Marrakech : Face du Jenane Alharthi, vers 17 :30. Essaouira : Place Kasbah, vers 17h. Chichaoua : Face de la manicipalité, vers 11h. Settat : Face de la poste, vers 11h30. Berchid : Place Med5, vers 11h. Fès : Place de Florence, vers 17 :30. Kenitra : Place Ber Inzarane, vers 15h. Meknès : Place Hdim et Place de liberté Hameria, vers 10h30. Khemissat : Place de la marche verte vers 12h. Béni Mellal : Place Almassira, vers 10h30. Oulad Tayma : face de la station CTM vers 11h ; Kalaâ Saraghena : Place Lagroua vers 10h30. Safi : Place de l’indépendance, vers 10h30. Ouarzazate : Av Med5, vesr 16h. Guelmin : Face de la préfecture, vers 16h. Tata : Côté de Challal, vers 17h. Bouârfa : Face de la mosquée Med5, vers 17h. Laâyoune : Av Med 5 vers 16h. Boujdour : Face de la mosquée, vers 16h. Dakhla : Face la Mosquée Asenna, vers 16h. Essemara : Face de Bab Alkaouass, vers 16h.
    NB : Concernant les autres villes du royaume, les manifestations débuteront vers 16h. Nous informons toute la population Marocains que les manifestations seront terminées dans toutes les villes vers 18h.
    Salut,

    Répondre

  29. 27 11 2011
    Telecharger films ddl en streaming (01:45:33) :

    Merci pour cet article

    Répondre

  30. 31 12 2011
    Sahraoui (21:42:08) :

    La méthode OTPOR des Serbians ne marchera pas au Maroc. Quelle est donc la solution? Affaire a suivre!

    Répondre

Laisser un commentaire




ziktos |
ptah-sokar (mangas-musiques) |
Chambre Professionnelle d'A... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boghassa
| Monde entier
| com-une-exception, l'actual...