Enquête de l’ONU au Sahara occidental : veto de la France

18 11 2010

Image de prévisualisation YouTube


Actions

Informations



17 réponses à “Enquête de l’ONU au Sahara occidental : veto de la France”

  1. 19 11 2010
    3abed (06:30:57) :

    LE SAHARA OCCIDENTAL N APPATIENT PAS AU MAROC…CELA APPARTIENT AUX SAHRAOUIS

    Répondre

  2. 19 11 2010
    Saadia (06:41:20) :

    BELLE FABRICATION DE VIDEOS MAKHZANIENS DE GENRE, BIEN PREPARES AVANT TOUT…ALORS ON SE DEMANDE POURQUOI LA MAUDITE FRANCE A APPLIQUE LE VETO…POURQUOI DANS CETTE FABRICATION ON NE LAISSE PAS L ORGANISATION INTERNATIONALE DE CHERCHER LA VERITE…VOUS AVEZ PEUR … FABRICATION DE VIDEOS MAKHZANIENS

    Répondre

  3. 19 11 2010
    Saadia (19:46:30) :

    Le démantèlement sanglant du « camp de la liberté » près de la capitale sahraouie, El-Ayoun, survenu le 8 novembre, continuait vendredi à faire réagir les médias italiens soutenant la cause sahraouie. Le journal de la centrale syndicale italienne, la CGIL, Lavoro e societa (Société de travail), dénonce « les mensonges » officiels marocains dans sa dernière édition, (18 novembre), sous le titre « massacre de manifestants pacifiques ». « Les forces marocaines d’agression ont utilisé des balles réelles, des grenades lacrymogènes, des bâtons, des pierres et des canons à eau contre une population civile, pacifique et sans défense, constituée majoritairement de femmes, d’enfants et de personnes âgées »,

    Répondre

  4. 19 11 2010
    pour une veritable information (21:26:56) :

    Je n ai lu que des propos vides comme des coquilles
    l intox existe et les infos fabriquées dans le but de porter atteinte a l image du maroc ce pauvre maroc dont les ouailles avides de repos et de commérages
    piaillent sur un sujet dont ils ne savent que dalle
    remontez l histoire et vous apprendrez
    si vous voulez vraiment faire qq chose pour votre terre
    bossez a trouver ce qu il vous faut dans votre quotidien
    n attendez pas que voltaire vienne faire vos gestes quotidiens

    Répondre

  5. 20 11 2010
    Mhamed (04:30:15) :

    Paris use de son veto au Conseil de sécurité

    Les intérêts français au Maroc passent avant le sang sahraoui

    Lors de son dernier discours à la nation, le président Nicolas Sarkozy avait qualifié «de très graves» les évènements qui se sont déroulés à Laâyoune occupée. Mais lorsqu’il s’agit d’user de son droit de veto au Conseil de sécurité contre la constitution d’une commission d’enquête internationale pour lever le voile sur les exactions marocaines contre des Sahraouis innocents, la France n’hésite pas à le faire. Révoltante hypocrisie !

    Répondre

  6. 20 11 2010
    Soltani (20:12:06) :

    Sahara occidental

    Les Etats-Unis désavouent le Maroc sur les évènements d’Al Ayoune

    Contrairement aux thèses non fondées du régime marocain, qui tente de faire accréditer la thèse que le Sahara occidental tend à devenir une base arrière d’Al Qaïda, et ce, pour justifier ses actes génocidaires contre le peuple sahraoui, Daniel Benjamin, ambassadeur américain à l’ONU

    et coordonnateur du département d’Etat pour la lutte contre le terrorisme, a déclaré ce vendredi «n’avoir aucune preuve des raisons stratégiques pour soutenir les sous-entendus de Rabat pour justifier la violence et la répression à Al Ayoune, capitale occupée du Sahara occidental».

    C’est ce que rapporte le journal espagnol ABC dans son édition de mercredi. L’ambassadeur spécial est revenu sur les derniers événements qui ont secoué la ville d’Al Ayoune occupée en déclarant que

    «les événements de la semaine dernière se sont déroulés dans la violence politique traditionnelle, que nous avons vue depuis longtemps». Le représentant des Etats-Unis a fait référence à la violence et à la répression exercée par le Maroc au Sahara occidental depuis plus de 35 ans.

    S’agissant des accusations marocaines contre le Sahara occidental par rapport à l’implication d’une partie de sa population dans le terrorisme, Benjamin Daniel explique : «Nous sommes toujours préoccupés par la possibilité d’extension des opérations d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), mais franchement je ne vois pas d’évolution dans ce domaine. Nous n’avons pas la preuve que cela puisse se passer», a-t-il constaté.

    Les déclarations de M. Daniel sont un coup dur pour le régime marocain qui perd chaque jour du terrain, et qui se trouve dans une situation des plus critiques sur le plan continental, mais aussi international. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’envoyé permanent du Maroc à l’ONU n’a pas lésiné en utilisant des propos et des thèses fallacieuses et déversé son venin sur l’Etat sahraoui, mais aussi et surtout sur l’Algérie que son régime continue d’accuser.

    L’employé du Makhzen ne s’est pas arrêté en si bon chemin : il a poussé les limites du ridicule diplomatique jusqu’à dire que «la réunion du Conseil de sécurité n’est qu’un briefing !». L’autre bourde du diplomate réside dans le mensonge grotesque avoué sans rougir qu’il n’y a pas eu de proposition de commission d’enquête ! Le ridicule va jusqu’à défendre la France qui a pourtant brandi son veto pour s’opposer à la mise sur pied d’une commission d’enquête onusienne sur les événements d’Al Ayoune.

    Le représentant marocain à l’ONU a, à travers cette série de mensonges et de divagations, avoué l’impuissance et les manœuvres malsaines de son régime en s’attaquant à l’Algérie, laquelle ne fait que respecter les lois internationales en soutenant le droit des Sahraouis à l’autodétermination. Noyer le poisson dans l’eau est une façon de lui donner vie, et un signe du degré de stérilité intellectuelle et de ridicule de la part du pion du roi.

    Mohammed VI, le roi et son fou ont fait faux bond pour la énième fois et deviennent une fois de plus la risée du monde occidental. Il faut rappeler en effet que des manifestations gagnent chaque jour les capitales des pays occidentaux pour exiger du Maroc le respect des lois et conventions internationales.

    Répondre

  7. 21 11 2010
    makhzenologue (14:49:24) :

    Le veto français coute trop trop cher au peuple marocain

    veto français en echange de soumission aux français, exclusivité presque des chantiers publics et privés pour les français, delocalisation des pedophiles français au maroc et impunité, invitation des français à longueurs d’années, dominance des français au maroc, tout ça pour un veto mais le revers c’est que les pays concurents comme l’espagne des pays du nord de l’europe ou d’amerique voit ce maroc maqué par la france qui le prostitue à ses gout, resultat ces pays vont reconnaitre le polisario.

    l’ironie aussi c’est à cause de cette france que le maroc est dans cette situation, c’est la france qui a installé le makhzen le soutient le conseille l’oriente au detriment des interets marocains

    le makhzen est une marionette pour les français, la recolonisation du maroc est chose faite.

    pour en finir avec le probleme du sahara il fautdeja se liberer de la france pour que les concurents soient rassurés…

    Répondre

  8. 22 11 2010
    ma3mour (03:10:14) :

    Qu’en est-il de la situation des Marocains?

    Si les Marocains vivotent au quotidien, ce n’est pas le cas du roi. «Au pouvoir depuis dix ans, le souverain marocain serait, selon le magazine financier Forbes, l’un des hommes les plus riches du monde. Et sa fortune aurait doublé au cours des dernières années (…) Il est à la tête d’un joli pactole s’élevant à 2,5 milliards de dollars. Justement à propos d’inégalité, la ville de Casablanca est déchirée par ses contradictions. Dans cette ville, écrit Chafaa Bouaïche, les autorités ont confié presque tous les services à des entreprises étrangères. «On fait appel à des étrangers pour gérer les affaires de la collectivité, comme si nous étions incapables de le faire nous-mêmes», «A Casablanca, même les autobus sont gérés par une société française», poursuit-il. Casablanca n’arrive pas à cacher la misère de sa population». (5) On l’aura compris, les Marocains ne profitent pas des fruits de la croissance que l’on dit de 5%. On apprend que dans la plus pure tradition esclavagiste

    Répondre

  9. 23 11 2010
    Lahcen (03:04:31) :

    Aussi le Maroc a nié officiellement, pendant plus de 20 ans, l’existence des bagnes de Tazmamart, Kalaât Megouna, Agdez et tant d’autres où des centaines de personnes ont trouvé la mort dans le secret le plus attroce du makhzen marocain et ses roitelets…

    Répondre

  10. 26 11 2010
    Soltani (22:32:58) :

    Les « cinq » demandes, même si elles ne font pas état du sort des prisonniers sahraouis et de l’envoi d’eurodéputés sur place, constituent indéniablement autant de revers pour le Maroc qui a essayé de faire repousser l’examen de la question sahraouie à la session de décembre. « Ici c’est le Parlement européen et non celui du Maroc », auraient répondu les eurodéputés le 18 novembre dernier à Taeib Fassi Fihri, après lui avoir rappelé deux choses. Primo, l’ONU est l’organe le plus approprié pour mener une enquête internationale et indépendante sur les événements, les décès et les disparitions. Deusio, l’Union européenne soutient les efforts de l’ONU « pour trouver une solution juste, durable et mutuellement acceptable qui permettra l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental ». Tertio, la question du Sahara Occidental, dont l’exploitation des ressources naturelles, figurera dans l’agenda du Conseil d’association Maroc-UE.
    Le Maroc, plaque tournante de la drogue et de tous les trafics, regrette cette résolution. Elle est «précipitée, partiale, injuste et non objective », selon Khalid Naciri, le ministre de la Communication, convoquant les partis du Royaume à organiser demain à Casablanca des marches de soutien du Trône car, selon lui, la résolution européenne « risque de menacer la stabilité dans la zone euro-méditerranéenne ». A Rabat, on murmure que Mohamed VI s’apprêterait à couper des têtes et à remettre en selle le général Hamidou Laânigri, l’ex-patron de la police.

    Répondre

  11. 27 11 2010
    sammarlo (00:10:26) :

    Une résolution condamnant « fermement » les violents incidents qui se sont produits dans le camp de Gdeim Izik, près de la ville d’El Ayoun occupée, a été adoptée jeudi à la majorité par le Parlement européen.
    Tout en exprimant sa « profonde préoccupation face à la nette détérioration de la situation au Sahara occidental », le Parlement européen « condamne fermement, les violents incidents qui se sont produits dans le camp de Gdeim Izik lors de son démantèlement, ainsi que dans la ville d’El Ayoun ». Il considère que les Nations unies constitueraient l’organisation « la plus à même de mener une enquête internationale indépendante en vue de clarifier les évènements, les décès et les disparitions ».

    Répondre

  12. 28 11 2010
    Lahcen (03:15:15) :

    Par ailleurs, plusieurs élus européens de gauche se sont indignés du fait que le chef de la diplomatie marocaine, Taeib Fassi Fihri, s’est rendu la semaine dernière à Bruxelles pour donner aux chefs des groupes politiques du Parlement européen des «éclaircissements» sur les événements du 8 novembre. «Pour une fois, les pressions du Maroc n’ont pas triomphé», s’est félicité à ce propos M. Romeva i Rueda. «Il faudrait dire au royaume du Maroc qu’ici, ce n’est pas son parlement», a ajouté Willy Meyer (extrême gauche). «Cette intrusion permanente de l’administration marocaine dans notre institution, c’est inacceptable», a-t-il ajouté. Le Parlement a ajouté, dans sa résolution, que les «Nations unies constitueraient l’organisation la plus à même de mener une enquête internationale indépendante en vue de clarifier les événements, les décès et les disparitions» survenus au camp de Gdeim Izik.
    ==========================================

    on a bcp aime cette phrase………

    Il faudrait dire au royaume du Maroc qu’ici, ce n’est pas son parlement», a ajouté Willy Meyer . «Cette intrusion permanente de l’administration marocaine dans notre institution, c’est inacceptable»

    Répondre

  13. 28 11 2010
    Elbakkay (05:08:20) :

    « Un assassin restera tjrs un assassin »

    IL REJETTE TOUTE IDÉE D’ENQUÊTE INTERNATIONALE
    Mohammed VI protège ses assassins

    28 Novembre 2010 – Mohamed TOUATI
    Le pouvoir marocain s’estime en «état de guerre» et rejette, en bloc, la résolution adoptée jeudi par le Parlement européen.

    Répondre

  14. 29 11 2010
    mersel (06:35:36) :

    Tres bientot et on verra le pantalon du roi tomber au sol !!!!

    Les députés européens demandent une enquête sur le Sahara occidental : Panique au palais royal

    La dernière résolution du Parlement européen en faveur de l’autodétermination du peuple sahraoui, qui appelle l’ONU à envoyer une commission d’enquête sur l’agression contre El Ayoun, semble avoir ébranlé le palais. Hier, Mohammed VI a «répondu», à sa manière, à la mise à nu européenne en ameutant ses sujets à Casablanca.

    Répondre

  15. 1 12 2010
    suly (23:57:24) :

    j crois que la question sahara marocaine ,c est une questin d un peuple, de 35 milions de personne,et pas d un rois.

    Répondre

  16. 2 12 2010
    moujad (07:20:05) :

    DESOLE LA QUESTION DU SAHARA OCCIDENTALE EST UNE QUESTION DU PEUPLE SAHRAOUIS DE DECIDER LEUR SORT…

    COMMENT FAIRE CONFIANCE AUX AUTRES, LA PRUVE DE MONSIEUR FIHRI LAHMAR

    Fihri nie tout en bloc devant le Parlement européen

    D’accusé, le Maroc s’est reconverti en accusateur hier, lors du passage de Fassi Fihri devant le Parlement européen où il avait été invité à s’expliquer sur la répression des populations sahraouies durant et après la prise d’assaut, le 8 novembre dernier, du camp de protestation de Gdein Izik situé aux abords d’Al Ayoune.
    Voici la version du ministre des Affaires étrangères qui a fait sourire pas mal d’Eurodéputés et indigné beaucoup d’autres : «Le camp de toile a été démonté de façon pacifique ; il n’y a eu aucune victime sahraouie et les décès enregistrés se comptent parmi les forces de sécurité marocaine».

    Partant de ce constat pour le moins bizarre puisqu’il défie tous les témoignages des journalistes étrangers et des membres des organisations civiles qui ont été expulsés jusqu’au dernier du Sahara occidental, y compris des élus espagnols et des parlementaires européens eux-mêmes qui voulaient constater de visu ce qui se passait au Sahara, le chef de la diplomatie espagnole s’en est pris aux eurodéputés et à la presse espagnole.

    Répondre

  17. 7 12 2010
    Naima (05:14:27) :

    Siiiiiiiiiiiir a wlidiiiiiiiii

    Le congrès a appelé également à l’élargissement des prérogatives de la Minurso à la surveillance et au respect des droits de l’homme au Sahara occidental, tout comme il a appelé à la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis et à «déterminer les responsabilités pénales du roi du Maroc et de son gouvernement dans les actes criminels commis dans ce territoire occupé».

    Répondre

Laisser un commentaire




ziktos |
ptah-sokar (mangas-musiques) |
Chambre Professionnelle d'A... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boghassa
| Monde entier
| com-une-exception, l'actual...