• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 1 juin 2008

Maroc : Un geste envers Chakib Benmoussa

1062008

Image de prévisualisation YouTube

Les prénoms amazighs : Al-Jazeera ridiculise le régime de Rabat

 

Maroc : Un geste envers  Chakib Benmoussa dans La face cachée 7q1qpzmsov77pb8ly8dd

le régime raciste de Rabat  interdit toujours des prénoms amazighs…

Il ne faut pas oublier qu’à l’arrivée de l’islam, il y a de cela environ 14 siècles, en Afrique du Nord, l’une des premières choses que les soldats de la nouvelle religion avaient fait était d’attribuer aux nouveaux soumis des noms arabes : le premier acte, le fondamental, de la soustraction du peuple à son identité étant de lui soustraire son nom dans sa langue.
Aujourd’hui, cette attitude de l’Etat marocain – qui n’est, par ailleurs, pas l’unique – dévoile, au grand jour, la profonde volonté de ce régime d’empêcher Imazighen de renouer avec leur identité.
Et dire que sont nombreux celles et ceux qui continuent à faire croire que la monarchie a changé.

 

 




Maroc: » Je vous emmerde bande de sales Chleuhs »

1062008

Maroc: 

Lancement officiel à Casablanca de la nouvelle chaîne « Aflam TV »

Au lieu d’une télévision amazighe, qui ne verra peut-être jamais le jour, et même si elle le voit ce sera certainement pour diffuser en tamazight la fumeuse et ridicule propagande du Makhzen, voilà que l’on lance pompeusement une chaîne spécialisée dans les films. Probablement pour diffuser les médiocres films d’Égypte ou de Syrie. Une autre bénédiction pour les Arabes du Moyen Orient pour nous fourguer encore une fois leur camelote sans aucune valeur.

Car je suis plus que sûr que la production filmique arabo-marocaine ne dépasse pas quelques films produits, à la hussarde, grâce aux subventions extrêmement généreuses du régime. À moins que l’amazighophobe El Araichi, et fier de l’être, veuille bien programmer les films amazighs qui, il faut le dire et le reconnaître, sont les seuls qui sortent par dizaine chaque mois et qui se vendent comme des petits pains. Ne rêvez pas trop !

Après les nombreuses chaînes sectaires et inutiles déjà en service, parce que personne ne les regarde, sauf peut-être ceux qui y travaillent et encore, voilà le régime qui montre une fois de plus qu’il fait peu de cas des Amazighes et de leurs revendications. En fait, avec cette nouvelle chaîne (une autre chaîne parlementaire est en cours de réalisation), le Makhzen nous dit tout simplement et franchement le fond de sa pensée que l’on peut résumer ainsi : « Je vous emmerde bande de sales Chleuhs !»

Par Lahsen Oulhadj 




Maroc:Les détenus amazighes violemment réprimés dans l’enceinte du tribunal

1062008

Maroc:Les détenus amazighes violemment réprimés dans l’enceinte du tribunal dans La face cachée 6icdvpa11v1nylwwph 

Dans l’enceinte du tribunal, devant les juges et sans ordre de ces derniers, la police marocaine frappe violemment les étudiants détenus à Meknès !!!

C’est le résumé d’un communiqué en arabe de la section du Centre Marocain des Droits de l’Homme à Elhajeb dont voici la traduction :

Dans le cadre de l’accompagnement par le Bureau Régional du Centre Marocain des Droits de l’Homme du développement du jugement des étudiants de la cause amazighe détenus à la prison civile de Sidi Said de Meknès, des membres du Bureau se sont rendus à la Cour d’Appel pour suivre les développements de cette affaire.

Dès leur arrivée, ils ont remarqué une présence massive des forces de l’ordre à l’intérieur du tribunal. Après la présentation des détenus devant la cour de justice, après les prestations des témoins et des avocats de la défense, la partie adverse a demandé le report du jugement pour absence d’un témoin qui ne s’est jamais présenté devant la cours malgré des convocations répétées.

La Malgré l’intervention de la défense contre cette demande, le tribunal a décidé de reporter le jugement au 03-07-2008.

Devant cet énième report, les étudiants ont protesté verbalement dans la salle d’audience. Sans aucun ordre du juge, la police est intervenue violemment contre les étudiants, frappant et bousculant les détenus par tous les moyens afin de les faire sortir du tribunal et les ramener à la prison. Les parents des détenus qui étaient présents ont énergiquement mais pacifiquement protesté contre cette violence inhumaine, dégradante et portant atteinte à la dignité de leurs enfants. Devant cette situation, le Bureau Provincial du Centre Marocain des Droits de l’Homme déclare :

 sa solidarité avec les étudiants détenus et sa demande de leur libération ;

sa condamnation de cette intervention violente qui n’a pas respecté les sentiments des familles des détenus, qui constitue une grave atteinte à l’intégrité du tribunal et donc aux conditions d’une véritable justice qui stipule que tout prévenu est innocent jusqu’à la preuve du contraire par un jugement définitif.

Sa demande au Procureur Général auprès de la Cours d’Appel de Méknès d’ouvrir une enquête au sujet de cette intervention des forces de l’ordre dans l’enceinte du tribunal, et de garantir la sécurité des détenus jusqu’à leur libération.

Le Bureau Provincial du Centre Marocain des Droits de l’Homme

Ali Khadaoui




Maroc:La dictature de la pensée makhzenienne

1062008

Maroc:La dictature de la pensée makhzenienne dans La face cachée be69czzm4x8k0jjb85h

Les marocains vivent  sous une dictature de pensée makhzenienne qui s’impose par la répression . Le citoyen marocain n’a plus son mot à dire si ce n’est de suivre les consignes du makhzen.

 Le but de cette dictature tente à réduire chaque marocain au rang d’esclaves







ziktos |
ptah-sokar (mangas-musiques) |
Chambre Professionnelle d'A... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boghassa
| Monde entier
| com-une-exception, l'actual...