L’Economie marocaine à la merci de la pluie

29 02 2008

Qui est le véritable décideur de la politique économique au Maroc ? Le roi ? Les multinationales ? le ministre de l’Economie ou le FMI ? Vous avez tout faux. Les véritables économistes en chef du royaume enchanté s’appellent Stratus et Cumulus. Et ce sont ces nuages qui dictent, selon qu’ils débarquent en nombre ou pas dans nos cieux, l’état de santé du PIB marocain. Pour rappel, l’agriculture pèse pour environ 15% du PIB et seuls 16% des terres cultivées sont irrigués, tandis que les 84% restants dépendent d’une pluviométrie incertaine. Alors, quand  le ministre de l’Economie se gargarise des 7% de croissance, ou quand le Centre marocain de conjoncture balance ses prévisions, n’y prêtez pas trop attention. Contentez-vous de lever les yeux vers le ciel et de chanter : “Goulou lâam zine…


Actions

Informations



Une réponse à “L’Economie marocaine à la merci de la pluie”

  1. 26 03 2008
    buch w (18:31:54) :

    merci pour ce magnifique article qui ma fait rire…………………………………………………………..c’est trop

    Répondre

Laisser un commentaire




ziktos |
ptah-sokar (mangas-musiques) |
Chambre Professionnelle d'A... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boghassa
| Monde entier
| com-une-exception, l'actual...